2007
durée: 41'

Diassibo Tchiombiano est musicien et chez lui,
au Niger, tout le monde l'appelle "Dias".
Connu dans son pays pour son reggae engagé,
Dias s'est aujourd’hui rapproché de ses racines culturelles en interprétant, selon sa sensibilité,
de la musique traditionnelle gourmantché.
L'ethnie Gourmantché est répartie de part et d'autre d'une frontière née de la colonisation entre le Niger,
le Burkina Faso et le Bénin.  Les gourmantchés ne sont ni chrétiens, ni musulmans et se revendiquent animistes. Ils sont fiers d'avoir résisté aux grands courants religieux qui ont traversé l'Afrique.
Dias a hérité de cette singularité qui lui insuffle
force de caractère et indépendance. S'inspirant des contes de son enfance que lui transmettait
sa grand-mère, Dias chante accompagné par la "musique de la terre". Cette musique, il la rencontre
à chaque coin de rue, dans chaque village, elle s'emplit des gestes des travailleuses et travailleurs de son pays.
Etienne Metrailler, ingénieur du son, séduit par les rythmes du quotidien, capte la magie de cette musique et nous invite à découvrir la beauté de ces sons purs et étonnants.
Bruno Saparelli, réalisateur, accompagne Dias au fil de ses rencontres et de ses enregistrements, il nous livre le portrait d'une Afrique généreuse et joyeuse.

image: philippe letteron
son: étienne métrailler & philippe letteron
assistant son: jean-pierre werthmuller
assistant de production: ibrahim mahamane ousmane
mixage: denis séchaud

réalisation & montage: bruno saparelli
production: la dune qui chante
avec la collaboration de l'office de radiodiffusion télévision du niger & studio masé

Ce qui me restera de l'Afrique, ce sera sans doute
l'étrangeté des voix dans l'air chaud,
et quelques chants, les meilleurs conducteurs
du souvenir - identité sonore d'un pays encore indemne
du bruit international.
Alain Borer, Rimbaud en Abyssinie

www.artfilm.ch/musiquedelaterre